Dangerosité des
musulmans coraniques

La question m’est souvent posée : Mais quelle est la dangerosité des musulmans coraniques ?

La question est tout à fait justifiable étant donné que depuis l’établissement de la secte musulmane par leur soi-disant prophète dans les années 600 de notre calendrier civilisé on estime à environ 720 millions le nombre de gens assassinés au nom de cette secte.

Cela représente 720 millions en quelques 1400 années. Soit le nombre moyen effarant de 1400 meurtres par jour !

De loin le plus grand génocide du monde. Génocide car les cibles sont les non-musulmans et les mauvais musulmans.


Vous voulez commenter?
Allez-y!

On nous parle de musulmans radicalisés, d’islamistes, ou d’autres vocables plus ou moins psychiatrisés pour désigner les plus dangereux et les séparer des musulmans soi-disant gentils et bienveillants, ceux que nous croisons dans la rue et qui, comble de gentillesse, ne nous décapitent pas, en tout cas pas au moment où nous les croisons. 


La dangerosité d’un musulman s’établit sur une courbe exponentielle

A partir du zéro, cette courbe monte presque imperceptiblement au début mais s’accélère peu à peu jusqu’au moment où sa montée s’accélère rapidement atteignant presque la verticale, s’approchant des 100% sur les deux axes (fig.1)


L’axe vertical, qui va de 0% à 100% exprime la dangerosité

0% veut dire aucune dangerosité. 100% veut dire absolument dangereux. (Fig.2)


L’axe horizontal exprime l’attachement à la Sharia Coranique

Il va aussi de 0% à 100%.

0% veut dire aucun attachement à la Sharia et donc pas dangereux du tout.

100% exprime l’attachement total et aveugle à la seule Sharia, sans considération aucune des lois de la Nation et même un rejet absolu de ces lois (fig.3).


Vous voulez commenter?
Allez-y!

Alors essayons de définir les deux points extrêmes de la courbe.

Le 0%, qui exprime l’absence de dangerosité, représente deux types de musulmans. Celui qui est mort. Et celui qui a rejeté la secte, ce que la secte décrit comme un Apostat qui mérite la mort ! (fig.4)

Dans les musulmans morts il y a ceux qui n’ont pas eu le temps de devenir dangereux et il y a ceux qui ont été des meurtriers comme Oussama Bin Laden ou même comme le pseudo-prophète au nom duquel la mort se répand encore. 

Dans les apostats on trouve une grande quantité d’apostats qui secrètement ont rejeté le démon qui leur tenait lieu de dieu. Ils sont très nombreux mais ne se dévoilent pas pour éviter la mort.

Il y a aussi ceux et celles qui ont révélé leur rejet de la secte et que les nations courageuses protègent des fous furieux des fatwas. Malheureusement, aucun pays d’Europe n’ose et seuls Israël et les Etats-Unis les protègent. Ayaan Hirsi Ali, ancienne députée Hollandaise d’origine somalienne est l’une des celles-là.


A l’autre extrémité de la courbe il y a la Gestapo de la secte musulmane

Gestapo de la secte musulmane que sont Daech, Al Qaeda et autres groupuscules tout aussi meurtriers. Et bien entendu tous leurs exécutants plus ou moins récents mais tout aussi dégénérés et débiles. (fig. 5)


La question qui se pose de façon aigue pour la survie de notre civilisation française non-musulmane est de savoir ce qui se passe entre ces deux extrêmes, pour autant qu’on ait réellement besoin de se poser la question. 

C’est sur cette question que l’on doit se pencher.  


Peut-on supporter ou tolérer un peu de dangerosité ? Certainement non !

Peut-on supporter ou tolérer un peu de Sharia ? Certainement non !

Alors, quels en sont les signes ?

La figure 6 souligne toute la progression dans la dangerosité car cela commence par des petits signes qui vont du voile, de la séparation des sexes en sports, du refus de serrer la main du sexe opposé, des prières de rue, et avec une montée incessante du refus des non-musulmans s’étend rapidement au meurtre, en étant passé par les vols, les trafics, les viols etc.

Et tout cela est justifié et honoré par le livre de la radicalisation, cette abomination qu’est le coran.


Vous voulez commenter?
Allez-y!

Faites votre commentaire

[ ? ]

Vous pouvez rajouter des photos (optionel)[ ? ]

 

Click here to upload more images (optional)

Author Information (optional)

To receive credit as the author, enter your information below.

(first or full name)

(e.g., City, State, Country)

Submit Your Contribution

  •  submission guidelines.


(You can preview and edit on the next page)